mercredi 1 avril 2009

Les pages du matin

C'est une technique bien connue et bien populaire de ceux et celles qui ont lu le livre de Julia Cameron : « Libérez votre Créativité »
Il s’agit d’écrire tout les matins sans exception 3 pages d’écriture rapide dans lesquelles on donne libre cours à ses pensées, c'est-à-dire que l’on note tous ce qui nous vient à l’esprit et s’il ne nous vient rien à l’esprit (ce qui serait bien surprenant) on écrit : « je ne sais pas quoi écrire » jusqu'à ce qu’une pensée arrive.
C’est un petit exercice qui à l’air un peu niaiseux comme ça, mais ne vous y méprenez pas, il est beaucoup plus puissant qu’il n’y parait. Julia Cameron dit dans son livre : « quand on me demande : pourquoi écrivez-vous les pages du matin ?, je plaisante en répondant que c’est pour aller de l’autre coté. Les gens pensent que je les fais marcher, mais en fait non. Il est vrai que les pages du matin nous emmènent de l’autre coté : de l’autre coté de notre peur, de notre négativisme, de nos humeurs. Surtout, elles nous emmènent au delà de notre Censeur. Hors d’atteinte de son babillage, nous trouvons notre propre centre serein, un lieu où nous entendons la petite voix calme, qui est à la fois celle de notre créateur et la notre. »
Elle dit aussi qu’on pourrait appeler ces pages : « lavage de cerveau » car c’est une de leurs fonctions principales de nous aider à sortir de nous, tous ce qui nous encombrent l’esprit.
Plus loin elle ajoute : « il est très difficile de se plaindre d’une situation matin après matin, mois après mois, sans être conduit à une action constructive. Les pages nous sortent du désespoir et nous amènent à des solutions que nous n’aurions pas pu imaginer. »
Elle considère (et je suis assez d’accord avec elle) que ces pages sont comme un exercice de méditation, qu’elles permettent de diminuer notre stress et de découvrir un contact intérieur avec notre propre créativité et notre Créateur.
Mais comme toujours, le meilleur moyen de se faire sa propre idée, c’est d’expérimenter par soi-même, alors : allez-y !! Faites vos pages du matin et je ne serais pas surprise, si dans quelque temps vous y soyez « accro »comme quelques personnes que je connais !

8 commentaires:

Nolwenn a dit…

J'ai commencé à plusieurs reprises le programme en 12 semaines de Julia Cameron mais ai toujours fini par abandonné. Je suis faible, arf.
Mon problème avec les pages du matin, c'est que j'y pense en me réveillant mais que d'écrire ces trois pages me demande au moins 45mn... et que je n'arrive pas à me lever plus tôt juste pour ça :(

Sinon c'est clairement formidable :)

Domi a dit…

Pour ma part, je les fais le soir, ça me convient mieux comme ça, je dois bien avouer que je ne les fait pas quotidiennement, mais je les fait régulièrement quand même et parfois quand je suis fatiguée ou que je veux faire autre chose, je n'écris qu'une seule page, ce qui à mon avis est mieux que rien.
Peut-être que si tu commençais par 1 page le plus souvent possible, ça te mettrais moins de pression!!
....Parce que c'est vrai que c'est formidable et que ça fait du bien.

Gabrielle a dit…

Moi j'ai commencé cette démarche à quelques reprises mais elle avortait souvent. L'année dernière durant un arrêt de travail, j'ai été plus assidue. J'en ai profité pour bonifier cette démarche en faisant chaque jour pendant 100 jours un dessin spontané. Très bénéfique. Mais par la suite j'ai laissé tomber. Ca demande beaucoup de discipline. Je me demande s'il existe un club de gens qui entreprennent les pages du matin.

Domi a dit…

Pour moi, Gabrielle, ce n'est pas une question de discipline, en fait, j'aime tellement le Journal Créatif que ça me manque quand je n'en fais pas. J'ai l'impression qu'il manque quelque chose à ma journée.! Je dois bien admettre que je ne fais pas tous les jours, les pages du matin, comme j'aime bien changer et explorer, je fais aussi bien d'autres exercices, mais l'important pour moi, c'est de me retrouver et de me déposer dans mon Journal.

Catherine a dit…

Bonjour,

J'ai commencé à faire les pages du matin il y a six semaines et je me sens un peu angoissée depuis deux semaines. Je me sens comme si j'avais perdu mes points de repère... Est-ce normal? Peut-être suis-je en train d'aller au-delà de mes peurs?

Je n'ai toutefois pas de difficultés à me discipliner à cet exercice et j'ai décidé d'aller au moins jusqu'à la fin des douze semaines d'engagement... On va voir ce qui va se passer...


Catherine

Domi a dit…

Je n'irais pas jusqu'a dire que c'est normal, Catherine. Mais il y a sans doute quelque chose d'important qui est en train de se passer et je crois que vous avez raison de vouloir continuer jusqu'a la fin de vos 12 semaines puisque cela ne vous semble pas difficile.
N'hésitez pas à m'écrire si cela vous semble difficile!
Bonne journée

Gicarmel a dit…

On entend de plus en plus parler de ce magnifique livre de Julia Cameron et de ses pages du matin! Vous en parliez déjà en 2009§
"Libérez votre créativité" et ses exercices de créativité ont changé ma vie (ce n'est pas exagéré). Il est vrai qu'il faut une discipline de fer pour se plier aux pages du matin mais quelle récompense! On y voit plus clair sur soi, sur ce qui manque. Les pages du matin, une bonne base pour agir! Et pour ceux qui ont ont l'ambition d'écrire, c'est un bon outil pour se mettre en selle!

s2s a dit…

Ce matin j'ai terminé mon 70ème cahier de pages du matin que j'écris tous les jours depuis 7 ans et demi déjà. J'ai fais le calcul et cela représente + de 8100 pages du matin...!

Je me rappelle que la méthode de Julia Cameron dans Libérez votre créativité propose une relecture des pages du matin après un certain nombre de semaines des exercices. Par contre, moi ça fait un sacré bail, probablement plusieurs années, que je n'ai pas relu mes pages du matin... Et je me dis que ça ferait beaucoup de pages à relire d'un coup...!

Je me pose la question, par rapport aux personnes qui ont continué à écrire régulièrement leurs pages du matin après avoir terminé le livre: comment vous y prenez-vous? Relisez-vous vos pages régulièrement? A quelle fréquence?